Skip to content Skip to footer

Lancement d’un classement national avec la FFVoile en 2022

Ce mardi 7 décembre 2021, à l’occasion d’une conférence de presse commune organisée au Nautic de Paris, la Base de Vitesse brestoise et la Fédération Française de Voile ont officialisé leur partenariat dans le cadre d’un déploiement des challenges de vitesse à l’échelle de l’hexagone. Forte de ce nouvel encadrement fédéral, l’animation nautique lancera dès le 1er avril 2022 un classement national avec, en perspective, l’ouverture d’une vingtaine de nouvelles bases de vitesse labellisées FFVoile sur le littoral français. Explications.

Un challenge national inédit encadré par la Fédération Française de Voile

Contrainte à une mise en veille forcée par la crise sanitaire du Covid-19 en début d’année, la Base de Vitesse a souhaité rebondir plus haut et plus fort pour marquer la reprise de la compétition. Désireuse de déployer ses challenges de vitesse sur de nouveaux sites de navigation en France, l’animation brestoise s’est lancé un défi ambitieux : celui d’un partenariat avec la Fédération Française de Voile (FFVoile), dans le but d’offrir aux navigants l’accès à une pratique nationale, avec un classement dédié.

Les deux institutions se rencontrent dans le courant de l’été 2021. Séduite par le concept, la FFVoile s’empare du sujet et mobilise ses équipes sur les modalités d’un encadrement fédéral. Début décembre, une convention de partenariat est signée, officialisant cette collaboration inédite.

‘‘Lorsqu’Ewan m’a présenté le concept de la Base de Vitesse et comment le projet avait notamment été plébiscité par Brest Métropole, j’ai souhaité que la FFVoile participe au développement de ce concept. Nous croyons beaucoup au partage des bonnes pratiques afin qu’elles se développent sur l’ensemble du territoire. La base de vitesse de Brest illustre parfaitement cette démarche. Pour les clubs qui vont se saisir du concept, cela va leur donner un nouvel outil d’animation interne pour leurs membres. Cela permettra aussi de créer un trait d’union entre les pratiquants libres et les clubs de la Fédération Française de Voile’’

Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile

‘‘Depuis sa création en 2015, la Base de Vitesse ambitionne d’étendre ses challenges nautiques au-delà des frontières brestoises. En 2018, une première tentative de gestion multi-bases avait vu le jour, avec l’ouverture de nouveaux sites de compétition aux Sables d’Olonne, en Baie de Morlaix et à Saint-Laurent du Var. Nous sommes aujourd’hui ravis de travailler main dans la main avec la FFVoile pour impulser cette belle dynamique à notre animation nautique. Ce partenariat symbolise la concrétisation de six années d’un travail de longue haleine. Quel plaisir de savoir que de nombreux sites en France vont pouvoir profiter de ce concept tourné vers la vitesse et le fun, et participer à de nouveaux challenges, à l’instar des concours d’agilité ou des records d’endurance !’’

Ewan Lebourdais, Président de la Base de Vitesse

Avril 2022 : ouverture d’un challenge national auprès d’une vingtaine de bases labellisées FFVoile

A partir du 1er avril 2022, la Base de Vitesse revêtira une dimension nationale, avec le lancement d’un classement dédié. Dès lors, deux catégories de pratiquants seront à distinguer : les adeptes d’une navigation orientée loisir déclinée à l’échelle locale, et les compétiteurs désireux de se frotter à la crème de la crème dans le cadre d’un classement national.

Il est à noter que le classement national sera exclusivement ouvert aux pratiquants licenciés FFVoile, contrairement aux challenges locaux, qui se dérouleront sans obligation de licence. Actualisé tous les mois, ce tableau des scores (vitesse sur 500m, vitesse sur un mille nautique, vitesse moyenne à l’heure, vitesse dans les manoeuvres et distance parcourue) tiendra également compte, dans son mode de calcul, des différences géographiques des plans d’eau, du nombre d’inscrits dans chaque base, et permettra
aux pratiquants de concourir sur autant de bases de vitesse qu’ils le souhaitent.

D’ici le printemps 2022, la Base de Vitesse et la FFVoile entendent bien fédérer une vingtaine de nouvelles bases sur le territoire français et vont lancer, après la rédaction d’un cahier des charges précisant les attendus, un large appel à candidatures :

‘‘Pour être éligibles, les structures candidates devront être affiliées à la FFVoile ou, à défaut, elles devront signer une convention avec un club local affilié. Au-delà du fait de s’engager à respecter le règlement de la Base de Vitesse, elles devront présenter leur stratégie d’animation, une zone navigable précisément délimitée pour le déroulement des runs, et assurer chaque année une remise des prix ainsi qu’un week-end d’animation festif et fédérateur. La responsabilité d’assurer sa propre communication et de fédérer un réseau de partenaires au niveau local incombera également à chaque base’’

Ewan Lebourdais, Président de la Base de Vitesse

La Base de Vitesse, un puissant levier d’animation et de promotion du territoire

Née à Brest à la fin des années 70, la Base de Vitesse peut compter sur le soutien de Brest Métropole depuis sa relance, en 2015. L’institution publique a en effet rapidement décelé le potentiel de cette animation nautique en termes de valorisation territoriale.

Au-delà de contribuer à la dynamique de la rade brestoise, la Base de Vitesse valorise la pratique d’un sport
‘‘propre’’ et porte des valeurs positives et fédératrices, à travers l’instauration d’une saine compétition. Pour les ingénieurs passionnés, elle incarne également un superbe terrain d’expérimentation (recherche et développement, tests de matériels…). Enfin, la Base de Vitesse se positionne comme un support événementiel complet : challenges de vitesse et concours thématiques tout au long de l’année, soirée de remise des prix, week-end flottant, runs spectaculaires réservés aux classes de course au large…

‘‘La Base de Vitesse se révèle être un véritable catalyseur d’énergies à l’échelle du
territoire, apte à fédérer des sportif(ve)s, des entreprises, des institutions publiques, ou encore des équipes de course au large. Testée et approuvée à Brest, cette animation présente aujourd’hui un modèle duplicable à l’infini. Pour accompagner la volonté de professionnalisation et de croissance de la Base de Vitesse, Brest Métropole a voté cette année l’allocation d’une subvention de 11 000€ à destination du projet, porté par Ewan Lebourdais. Un investissement qui a notamment permis la refonte complète du site Internet de la Base de Vitesse, de manière à proposer une interface résolument plus moderne et performante, conçue pour une gestion multi-bases. Forte de cette restructuration, la Base de Vitesse disposait d’un bel outil de travail à présenter à la FFVoile. Brest Métropole est très fière d’accompagner cette montée en puissance nationale aux côtés de ce nouveau partenaire fédéral’’

Patrick Appéré, adjoint à la Politique Sportive de la Ville de Brest

Dans le contexte de ce fort développement et de la mise en oeuvre de cette nouvelle stratégie ‘‘glocale*’’, la Base de Vitesse invite tous les acteurs publics, privés, nationaux ou locaux à la rejoindre pour vivre cette grande aventure sportive. ‘‘Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin…’’.

*Glocal : le terme vient de la contraction de deux mots : global et local. Il s’agit d’un compromis entre les deux approches, signifiant le fait d’adopter une stratégie globale (nationale dans le cas de la Base de Vitesse) tout en réalisant des adaptations aux spécificités locales dans sa mise en oeuvre.

Notre site utilise des cookies.
Politique de confidentialité.
Our site uses cookies. Learn more about our use of cookies: cookie policy
Our site uses cookies. Learn more about our use of cookies: cookie policy